Chemin : Préservation des ressources / Économie d'eau / Réduire votre consommation d'eau

16. Récupérer l'eau de pluie
  On pense souvent en priorité à la récupération d'eau de pluie pour économiser l'eau. Soyons franc, du point de vue économique c'est souvent l'une des techniques les moins efficaces, l'investissement de la cuve, des travaux, de la pompe etc... au regard de ce que l'on a économisé est faible (en terme de coût). En revanche, c'est un vrai geste citoyen, n'est il pas stupide d'aller chercher de l'eau dans la nappe, de la traiter et de la mettre par terre. L'eau de pluie est une ressource naturelle disponible qu'il suffit de collecter sans avoir recours à un appareillage sophistiqué. Le système consiste simplement à collecter les eaux de pluie depuis les descentes des gouttières et de les stocker dans des cuves en polyéthylène ou en béton correctement dimensionnées afin de couvrir uniquement les usages non sanitaires (arrosage, nettoyage, etc.). Dans le cadre de l'utilisation de l'eau de pluie sous pression, veiller à supprimer toute interconnexion avec les réseaux d'eau potable ou préconiser la mise en place de dispositifs de protection empêchant les retours d'eau éventuels. Les pourcentages d'économies d'eau réalisées sont de l'ordre de 5 à 10 %, mais le retour d’investissement est très long, alors bien que ce soit votre premier réflexe, pensez à équiper vos appareils consommateur d’eau avec les équipements cités dans cet article. Si vous passez d’un assainissement individuel à un assainissement collectif, n’hésitez pas à réutiliser votre fosse septique, préalablement récurée et désinfectée pour l’arrosage. Pour le jardin priorisez le paillage, l’arrosage goutte à goutte etc.